Destinée aux urbains en mal d'escapades champêtres, elle abritera  des animaux de la ferme

Bœuf, cochons, moutons et basse-cour aident les jeunes citadins à mieux comprendre la vie agricole, l'origine des produits consommés tous les jours et les enjeux de la sécurité alimentaire.

Eloigné du milieu rural, le citadin a souvent bien du mal à établir le lien entre ce qu'il mange et la production agricole. À l'heure où l'alimentation se trouve au cœur des débats, il est important de pouvoir retrouver les principes de base de la fabrication de ce qui se trouve dans son assiette. C'est la vocation de cette mini-ferme.

La Ferme s'étendra sur l'ensemble des 5 hectares. Les bâtiments abriteront  vaches, chèvres, brebis, cochons, poules, oies et lapins. Les vergers seront  partagés pour accueillir chaque espèce en cohérence avec les cultures en place.

Les enfants des écoles, encadrés par les éco-éducateurs, visiteront  la ferme et participeront  aux travaux du moment : alimentation des animaux, soins aux lapins et volailles, récoltes des fruits et légumes. Ils apprendront tout de la vache, de la culture maraichère, de l'élevage des poules, de l'origine des aliments.

En plus de l'approche pédagogique, la mini ferme procède de nombreux avantages :

- les volailles luttent contre la prolifération des insectes et champignons. Par exemple les chenilles attaquent les poiriers sur un cycle de deux ans avec un passage hivernal dans le sol, les poules interrompant ce cycle, la prolifération est maitrisée 

- les ovins permettent un entretien des sols, par la tonte et la fumure, entrainant une réduction des besoins énergétiques de l'exploitation par un nombre réduit de tonte et de fumure mécanisées

- les bœufs permettent la production de fumure contrôlée bio nécessaire au jardin maraicher 

- les cochons permettent l'utilisation des productions non commercialisables : fanes, produits abimés,  …

cochon
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com