I.        Choix des modes de cultures

A.        Une Agriculture biologique


Les avantages de l'agriculture biologique sont indéniables en termes de sécurité alimentaire, de consommation d'énergie, de protection de la biodiversité, de sécurité hydrique, de développement rural et de santé publique.

Notre projet se propose

-        De promouvoir une diversification du type polyculture, car d'une part les productions sont plus riches en micronutriments pour l'homme , et  d'autre part elles renforcent  les défenses immunitaires des animaux et la résistance des végétaux aux maladies.

-        D'investir dans la sensibilisation et la formation à l'agriculture bio, de  rechercher dans ce   domaine et d'accompagner les consommateurs dans leur besoin de naturel

-        De protéger  les ressources naturelles et notamment hydriques, en bannissant tous  pesticides, en optimisant culture et arrosage afin de diminuer  les besoins en irrigation des cultures. Une diversification du type polyculture contribue à une meilleure rétention d'eau, de 20 à 40% supérieure à celle observée dans les sols cultivés de manière conventionnelle.

-        D'utiliser moins d'énergie par hectare que les exploitations classiques (pas de stockage en chambre froide).

-        De stimuler  le développement rural en créant des emplois stables, des relations humaines basées sur la convivialité et attachées aux ressources et aux connaissances locales.


Nous  souhaitons  offrir une vitrine lisible aux conso-acteurs de l'agriculture biologique car le danger de la surexposition médiatique du « Bio » entraîne les grandes sociétés agroalimentaires à se contenter de simplement remplacer leurs engrais et pesticides par des équipements de lutte biologique, tout en continuant à pratiquer la monoculture.

Si l'agriculture bio contribue à la sécurité alimentaire, sa capacité à affirmer son rôle dépend en grande partie de l'existence d'une véritable volonté politique ».

logo_AB_Europe
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com